Choisir la solution Très Haut Débit adaptée aux besoins de votre entreprise

Comme pour les accès internet classiques, il existe, pour l'Internet très haut débit s'appuyant sur l'infrastructure fibre optique, plusieurs niveaux de services et de tarifs. Il est donc important de calibrer les besoins de votre entreprise pour choisir l'offre très haut débit la mieux adaptée à votre activité.

 

COMPRENDRE VOS BESOINS EN NUMERIQUE POUR CHOISIR L’OFFRE APPROPRIÉE

Généralement, deux profils d’entreprises se distinguent :

  • les entreprises ayant des besoins se rapprochant de ceux des particuliers. Pour cette cible, les solutions d’entrée de gamme s’avèrent satisfaisantes (ADSL aujourd’hui, FTTH demain). Les offres FTTH proposent un meilleur débit que les anciennes DSL à des coûts équivalents. Il faut rester en veille car les offres FTTH Entreprises sont en constante évolution, même si elles ne couvrent pas à ce jour certains services, comme la sécurité réseau. Coût de l’abonnement (ordre de grandeur en date de janvier 2015) : de 25 à 200 euros/mois.
  • les entreprises ayant des exigences plus fortes en matière de niveau et de garantie de service. Ce type d’entreprises a le plus souvent recours à des accès SDSL qui tendent désormais à être progressivement remplacés par des accès fibre optique de type FTTO. Coût de l’accès au service et de l’abonnement (ordre de grandeur en janvier 2015) : frais d’accès au service pouvant aller de 1 000 à 5 000 euros + abonnement à partir de 600 euros/mois.

   

ÉTABLIR VOTRE CAHIER DES CHARGES ET CHOISIR VOTRE OPÉRATEUR EN LIEN AVEC VOTRE RESPONSABLE INFORMATIQUE

 

1. Calibrer vos besoins au regard de votre profil utilisateur

Faire l’inventaire de votre équipement informatique actuel et dans le futur susceptible d’influer sur votre besoin en bande passante :

  • nombre de postes de travail connectés à Internet;
  • nombre de serveurs informatiques utilisant la connexion Internet : serveur mail, serveur DNS, serveur de fichier atteignable depuis l’extérieur (protocole FTP, web, extranet);
  • système de téléphonie fixe numérique (autocommutateur numérique ou IPBX);
  • équipement visio de type professionnel;
  • téléphones portables susceptibles de se connecter au réseau de l’entreprise.

Établir la liste des usages Internet actuels et à venir de votre entreprise dont la consommation en bande passante est importante :

  • utilisation de logiciels en mode Saas (hébergés sur un serveur distant);
  • échanges de documents volumineux (exemples : cartographies, plans, fichiers vidéos, fichiers graphiques,…);
  • utilisation de la visiophonie et type de configuration (point à point, multisite ?);
  • sauvegarde sur serveurs distants (dans un datacenter extérieur aux locaux de l’entreprise);
  • usage VPN (réseau privé virtuel : accès à un réseau sécurisé d’entreprise).

Définir le niveau de connexion en simultané des usages listés précédemment (de quelques postes concernés à tous les postes de travail de l’entreprise).

Prendre en compte l’éventuelle configuration multisite de votre entreprise et en analyser les caractéristiques (niveau d’interaction avec les autres sites, éloignement géographique).

Évaluer la nécessité de souscription ou de maintien d’un lien de secours (double adduction).

 

2. Déterminer le niveau d’importance que vous accordez :

  • au confort d’utilisation (niveau de débit et garantie du débit)
  • au type de lien Internet (symétrique/asymétrique)
  • à la criticité de la continuité d’activité (nécessité d’avoir une garantie de temps d’intervention voire une garantie de temps de rétablissement – Utilité de souscrire ou de maintenir un lien de secours)
  • à votre budget télécom disponible pour le développement de votre entreprise

 

3. Négocier / analyser les offres des opérateurs de services

  • Négocier : des remises sont régulièrement accordées par les commerciaux des opérateurs de service
  • Bien lire le contrat : l’engagement, les conditions de vente, les conditions des garanties de temps d’intervention / garanties de temps de rétablissement, ...
  • Ne pas négliger les conditions installations : frais d’accès au service / frais d’accès au réseau (dont le raccordement final), frais de mise en service, propriété de l’accès au service, ...

 

Retour

À savoir

LES RÉSEAUX DE TÉLÉCOMMUNICATION SE SONT CONSTRUITS SUCCESSIVEMENT AUTOUR DE TROIS RÉSEAUX

  • Le réseau de cuivre historique est issu du téléphone et converti aux communications électroniques par l’utilisation des technologies DSL (ADSL conçue pour le grand public, SDSL pour les professionnels…). Le principal défaut de ce réseau provient de l’affaiblissement des débits lorsqu’on s’éloigne du noeud de raccordement d’abonnés
  • Le réseau de fibre dédiée (ou FTTO fibre jusqu’au bureau) est déployé par des opérateurs depuis quinze ans pour offrir un service très haut débit sur-mesure aux entreprises.
  • Le réseau de fibre mutualisée (ou FTTH fibre jusqu’à l’abonné) est en plein développement et remplacera à terme le réseau de cuivre avec des offres d’un meilleur débit.

logo-cergy-fond-blanc