Artisan cherche atelier

Artisan cherche atelier

Créer ou développer une activité artisanale dans des locaux professionnels tout en bénéficiant d’un loyer réduit : c’est la solution proposée par la Communauté d’agglomération avec les ateliers de Chennevières.

Depuis juin 2012, Nicolas Barreau occupe l’un des dix ateliers implantés dans le quartier de Chennevières à Saint-Ouen l’Aumône. Pour ce jeune créateur de l’entreprise N’Zone Equipment, cette installation ne doit rien au hasard : « J’ai d’abord lancé mon activité de marquage et d’impression sur vêtements de sport à mon domicile. Mais en développant ma clientèle, j’ai eu besoin de m’agrandir ». Reste alors à trouver un nouveau local. « Rechercher des bureaux, c’est facile, mais pour des ateliers, c’est plus difficile car les superficies proposées sont souvent trop importantes et les loyers élevés ». Avec une surface de 120 m2 et un bureau de 15 m2 situé en étage, les ateliers artisanaux de Chennevières répondent parfaitement aux besoins de l’entrepreneur. Sans oublier un autre atout essentiel : le prix. Le loyer fixé par la Communauté d’agglomération, qui a réalisé les locaux et en reste propriétaire, est inférieur de moitié à celui du marché durant les deux premières années du bail.

 

Dynamiser l’offre de services

Attiré par cette opportunité, Nicolas Barreau dépose un dossier auprès de la Communauté d’agglomération pour devenir locataire. Sa demande est examinée par une commission associant des représentants de cette dernière, de la Chambre des métiers et de l’artisanat, de la ville, du Conseil général et de la Région. Une fois le projet accepté, il déménage son activité vers son nouveau site et choisit de partager son emplacement avec CTOUTCOM, une autre entreprise artisanale récemment créée. Le rapprochement lui permet ainsi de réduire encore le coût locatif et surtout de renforcer la synergie entre les deux entreprises. En effet, CTOUTCOM est spécialisée dans la broderie sur textile. Avec ses locaux dédiés à l’activité artisanale, l’agglomération propose une solution originale. « Les ateliers locatifs sont implantés sur une zone de redynamisation urbaine. Ils contribuent à la revitalisation économique de ce quartier et offrent une solution adaptée aux entreprises artisanales en création ou en développement », souligne Blandine Faucon-Diène, chargée de mission au pôle développement économique de la Communauté d’agglomération.

 

Les ateliers en pratique

La durée du bail est de cinq ans maximum. Le montant du loyer est minoré de 50 % par rapport au prix du marché durant les deux premières années. Néanmoins, en cas de prolongation du bail, cet avantage est supprimé. Autre intérêt : situés en zone de redynamisation urbaine (ZRU), les ateliers ouvrent droit à des avantages et à des aides pour les entrepreneurs qui s’y installent.

Pour tout renseignement, contactez la société gestionnaire des ateliers pour le compte de l’agglomération : Picard Gestion Active au 01 45 41 46 80 ou 01 45 41 43 46.

logo-cergy-fond-blanc